Ventilation et purification de l’air

ENR&CO propose des systèmes de ventilation en simple et double flux, et apporte également la solution de ventilation positivepour garantir une qualité d’air optimale dans votre habitat.

La VMC simple flux autoréglable

Enr&co propose un système de ventilation autoréglable destiné à renouveler l’air ambiant en maison individuelle jusqu’à 5 pièces humides, avec au maximum 2 salles de bains (ou douches). Il garantit les débits de ventilation réglementaires.

La VMC simple flux autoréglable permet d’extraire l’air vicié de la cuisine, la salle de bain et les WC par des bouches autoréglables reliées par des conduits à un caisson d’extraction généralement situé dans les combles.

L’air neuf pénètre par des entrées d’air placées au dessus des fenêtres et permet par le principe de balayage de chasser l’air vicié.

La VMC double flux

Une qualité d’air optimale pour un confort inégalé et des économies d’énergie renforcées grâce à la solution de VMC DOUBLE FLUX proposé par ENR&CO.

La VMC double flux est un système de ventilation qui assure la filtration et l’extraction de l’air vicié des pièces de service (cuisine, salle de bains, WC, buanderie…) et qui, simultanément, assure l’insufflation de l’air neuf filtré dans les pièces de vie (séjour, chambre, bureau, etc.).

La suppression des entrées d’air au-dessus des fenêtres vous assure une isolation aux bruits extérieurs total, une esthétique renforcée et la fin des sensations de courant d’air.

En hiver, l’air neuf récupère les calories de l’air vicié et pénètre préchauffé grâce à la présence d’un échangeur thermique. Ce système permet de faire des économies importantes de chauffage puisque lorsqu’il fait 5°C dehors et 22°C à l’intérieur l’air insufflé est à 14°C.

La ventilation positive

Un air nouveau dans votre maison.

Si la VMC (ventilation mécanique contrôlée) à simple flux utilise le système de dépression pour ventiler notre maison, la ventilation positive va travailler, elle, dans le sens opposé. Le circuit d’air de la VMC va passer depuis les trappes créées sur vos ouvertures dans les pièces pour être rejetés via les conduits vers l’extérieur grâce au moteur située généralement dans les combles.

Le système de ventilation positive va lui capter l’air extérieur depuis un chapeau de toit, le filtrer et le réchauffer au travers de son mécanisme, pour ensuite le répartir harmonieusement dans les pièces de la maison, avant d’être extrait par les ouvertures naturelles ou crées à cet effet. Il poussera sur son passage tous les éléments indésirables contenus dans notre air vicié. on parle dans ce cas de ventilation par surpression, en opposition au système de dépression de la VMC.

 

source texte : infobourg
source photo : eoletec